St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

Gare Grande-Pointe

Le projet de la Gare Grande-Pointe fait partie du grand projet de développement du Massif de Charlevoix, un projet récréotouristique qui vise à faire de la station de ski Le Massif et de ses environs une destination touristique internationale quatre saisons. La gare est reliée à la grande région de Québec par un train touristique qui longe le fleuve et connecte le parc de la chute Montmorency à La Malbaie, avec des arrêts au Massif, à Petite-Rivière-Saint-François et à Baie-Saint-Paul. Empruntant une ancienne voie ferrée du CN se faufilant entre le fleuve et les montagnes, le train donne un accès visuel privilégié aux passagers sur les paysages du littoral.

STGM s'est vu confier la conception des quatre gares qui composent le réseau du train touristique de Charlevoix. Construite en bordure du fleuve St-Laurent et à la base du Massif, la Gare Grande-Pointe est la plus imposante des quatre gares conçues par STGM, et permet à la clientèle du train touristique et de la navette d'accéder directement à la montagne. Le bâtiment permet avant tout de protéger les voyageurs des intempéries tout en maintenant un contact direct, voire même brutal, avec les paysages spectaculaires qui les entourent. Le projet s'intègre au paysage exceptionnel de la région par ses lignes architecturales épurées, son échelle, son ouverture sur le fleuve et par l'utilisation du bois. Le mélèze, qui recouvre principalement le bâtiment, est un matériau produit localement qui se couvre au fil des années d'une patine argentée pour prendre un aspect naturel exprimant son adaptation au lieu. Les planches ajourées du pavillon, laissant passer des lames de lumière à l'intérieur de l'espace, rappellent l'architecture rurale de la région de Charlevoix avec ses granges rustiques et ses constructions en bois brut. Elles offrent un abri de base au visiteur, sans toutefois le priver des vues imprenables sur le fleuve. Les effets dynamiques et évolutifs de ce claustra, avec la lumière naturelle et son éclairage fonctionnel, deviennent scénographiques et animent l'architecture symbolique de ce lieu de passage temporel et transitoire.

Photos: Stéphane Groleau et Stéphan Langevin

Client
SOGEPC

Budget
1 M$

Année
2012

Lieu
Petite-Rivière-St-François