St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

Siège social STGM architectes

LEED-NC Platine


Un édifice hors du commun s'inscrit désormais dans le paysage du secteur de la Pointe-D'Estimauville dans l'Arrondissement de Beauport à Québec. La situation géographique et la revitalisation en cours de ce secteur en font un emplacement stratégique idéal pour accueillir les nouveaux bureaux de Saint-Gelais Montminy + associés Architectes (STGM). Ce premier projet de construction entièrement privé à voir le jour à la Pointe D'Estimauville fait 922 mètres carrés, répartis sur deux niveaux hors sol. Toutes les entreprises et divisions qu'abrite le siège social STGM – c'est-à-dire : STGM architectes, IDEA (studio de design intérieur), Ambioner (firme de génie mécanique et électrique) et Codex (consultant en codes et normes du bâtiment) – ont été impliquées dès les premières lignes du projet et ont participé activement à sa réalisation. Chacune ayant nécessairement à cœur la réussite du projet, les expertises ont été mises à profit de manière à leur permettre d'exprimer à la fois l'étendue de leurs compétences et les valeurs d'entreprises leur étant chères. Cette collaboration très étroite a permis la création d'une vitrine fort intéressante pour chacune des disciplines et une remarquable optimisation de l'espace et de l'efficacité des systèmes, de même que la naissance d'un milieu de travail riche, personnalisé et particulièrement satisfaisant pour ses occupants en termes de confort et de dynamisme.

Dès le départ, les concepteurs de STGM visaient à atteindre un haut niveau en matière de construction durable, principe déjà au cœur des préoccupations de la firme, en usant de créativité pour mettre en œuvre les stratégies nécessaires à l'atteinte la certification LEED-NC, niveau Platine. C'est donc dans la foulée de cet objectif que les principes fondateurs du projet ont été sciemment sélectionnés: confort, simplicité et cohérence. Le bâtiment accueille aisément les quelques soixante professionnels et technologues des deux entreprises. Il offre deux vastes ateliers de travail à aire ouverte, quelques bureaux fermés, des salles de conférences et des espaces de rencontre et de repos intérieurs et extérieurs.

Dès les premières esquisses, la nature même du site commandait une approche minimaliste qui a guidé le concept structural. La capacité portante du sol étant limitée, il fallait minimiser le poids de la structure. Légère et ductile, en plus d'avoir une empreinte écologique faible, l'ossature légère en bois se voulait la solution idéale dans ce cas précis. Composée de quelques pièces de bois d'ingénierie, mais d'une majorité de bois d'œuvre, la structure est constituée de fermes de toit et de poutrelles de plancher préfabriquées, construites à partir de pièces de petites dimensions permettant d'alléger le bâtiment tout en gardant de grandes portées libres (treize mètres) entre les poutres pour créer un environnement de travail complètement ouvert, tel que souhaité.

Une certaine simplicité de la forme et du volume a donc été dictée en partie par le site, dans une optique d'optimisation structurale et occupationnelle. Mais cette simplicité est aussi un concept en soi qui a été mis de l'avant pour différentes raisons. D'une part, l'atelier à l'étage se voulait épuré, ouvert, blanc et lumineux, offrant un lieu de travail vaste et confortable au cœur du projet et favorisant le travail d'équipe et la communication. La simplicité de cet espace permet de mieux mettre en valeur certains éléments clés du projet, comme la présence de plantes vertes filtrantes et de volumes revêtus de planches de bois brut, ou encore les fermes de toit préfabriquées ayant été laissées en grande partie apparentes à l'étage. Ces dernières, en tant que caractéristique distinctive du bâtiment, participent beaucoup par ailleurs à traduire notre interprétation du « studio » d'architecture, spacieux et convivial; elles offrent une échelle et une chaleur qui sont à nos yeux inspirantes.

D'autre part, la simplicité de la forme longitudinale du bâtiment, dont l'axe principal est orienté nord-sud, permet un accès intéressant à la lumière naturelle et aux vues extérieures – un principe incontournable dans l'optique d'offrir aux occupants un lieu de travail confortable. La quasi-totalité des espaces sont inondés de lumière naturelle grâce à la fenestration abondante et soigneusement répartie sur les quatre façades, laquelle a par ailleurs été validée par de multiples simulations d'ensoleillement au moment de la conception. Les six puits de lumière apportent pour leur part un éclairage zénithal doux et intéressant qui varie au fil des heures du jour. La blancheur des surfaces des murs et du mobilier dans les espaces de travail maximise la diffusion de cet apport en lumière naturelle. Les appareils d'éclairage suspendus à diodes électroluminescentes (DEL) viennent compléter les besoins en éclairage par un ajustement automatique, ceux-ci étant équipés de détecteurs de luminosité dans les deux grands ateliers de travail.

L'accès à de l'air frais et le contrôle de l'environnement immédiat par les occupants était aussi au cœur des objectifs visés. La forme longitudinale du bâtiment permet de l'ouvrir latéralement, créant ainsi une ventilation naturelle transversale fort efficace. Une série d'ouvrants sur les fenêtres est donc positionnée tout autour de l'enveloppe. De plus, les systèmes mécaniques sont conçus de manière à refroidir et chauffer efficacement, au même moment, différentes zones du bâtiment.

Les concepteurs du projet ont eu un souci marqué pour l'utilisation responsable des matériaux et des ressources dans le projet. Par exemple, la signature écologique du bâtiment s'opère à l'intérieur avec des volumes finis de pièces de bois récupérées d'anciennes maisons de la grande région de Québec. De plus, plusieurs pièces de mobilier intégré provenant des anciens bureaux de l'entreprise ont été récupérées et réintégrées dans le nouveau projet, par exemple pour la cuisine et le vestiaire. Par ailleurs, le choix de matériaux avec un contenu recyclé, sans composés organiques volatils (COV) et de provenance régionale a été priorisé tout au long du processus.

Photos: Stéphane Groleau + Alexandre Guérin

Client
STGM Architectes

Budget
2,7 M$

Année
2015

Lieu
Québec

Consortium

En collaboration avec IDEA

Ingénieur mécanique : AMBIONER