St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

St-Gelais Montminy + Associés / Architectes

Site historique du Banc-de-pêche de Paspébiac

Mise en contexte

Classé comme site historique par le gouvernement du Québec en 1981 et par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada en 2003, le Banc-de-Pêche-de-Paspébiac symbolise une grande époque de la pêche côtière, mais aussi les sérieuses contraintes subies par les familles de pêcheurs soumises à une dépendance totale envers les empires Robin et Le Boutillier.

Situé sur le barachois de Paspébiac, le site historique du Banc-de-Pêche présente onze bâtiments qui racontent l'histoire de la pêche commerciale à la morue. De 1766, jusqu'au début du XXe siècle, deux entreprises anglo-normandes, la Charles Robin Company et la Le Boutillier Brothers, ont fait de Paspébiac la capitale gaspésienne du commerce morutier. Les goélettes de ces deux entreprises sillonnent les côtes de la Baie-des-Chaleurs et de la Côte-Nord pour recueillir la morue. En ces temps de générosité des eaux du golfe Saint-Laurent, la morue séchée et salée est mise en tonneaux aux fins d'exportation vers les ports de la Méditerranée, de la péninsule ibérique, du Brésil ou des Antilles. À leur retour, les grands voiliers des Robin ou des Le Boutillier Brothers ramènent des produits de première nécessité en provenance d'Espagne, du Portugal, d'Italie ou d'Angleterre. Le Banc-de-Pêche-de-Paspébiac représente l'ampleur de l'empire de ces deux sociétés jersiaises, spécialistes du commerce international et leur importance pour le peuplement et le développement économique de toute la péninsule gaspésienne. À l'été 1964, un violent incendie détruit la plupart des 62 édifices situés sur le site, à l'exception de 11 bâtiments.

Aujourd'hui, le Site historique du Banc-de-pêche-de-Paspébiac est l'attrait touristique le plus important de la ville. Il accueille plus de 10 000 visiteurs en 4 mois d'opération pendant la saison estivale.

Description du mandat

Le mandat global confié à la firme comprend les expertises, l'élaboration du programme fonctionnel et technique, les relevés des structures des 11 bâtiments (entrepôts, hangar, cook-room, charpenterie, forge, complexe, tonnellerie, office, poudrière, hangar à farine), les plans et devis pour la restauration et l'intégration des nouveaux systèmes mécaniques et des nouvelles fonctions attribuées. Enfin, le projet inclut également l'aménagement paysager du site sous la gouverne des architectes.

L'objectif principal du mandat visait essentiellement à atteindre l'intégrité commémorative du site. Les travaux étant nombreux compte tenu de l'étendu du site et du nombre de bâtiments, le projet fut divisé en 7 lots qui furent répartis en 3 phases successives de travaux.

Client

Budget
4,28 M$

Année
2003-2007

Lieu
Gaspésie